ANAPI
anapi
Dernières INFOS !
L'Apsara du tigre - Patrick Le Minor - (nouvelle édition)

L'Apsara du tigre - Patrick Le Minor - (nouvelle édition)

  L’apsara du tigre est le témoignage, écrit par l’un des protagonistes devenu adulte, de la captivité de deux enfants, jeunes Français…

MAOLEN INFO - N°115

MAOLEN INFO - N°115

Cliquez sur l'image pour voir le PDF !

MAOLEN INFO - N° 114

MAOLEN INFO - N° 114

Cliquez sur l'image pour voir le PDF !

Déportés d'Indochine, les oubliés de l'Histoire de France

Déportés d'Indochine, les oubliés de l'Histoire de France

HISTOIRE - La France rend hommage aux victimes des camps nazis ce dimanche pour la journée nationale du souvenir de…

Le "Monde" en parle : Déportés d’Indochine : soixante-dix ans d’oubli

Le "Monde" en parle : Déportés d’Indochine : soixante-dix ans d’oubli

Ancien avocat au barreau de Versailles, François Cartigny a lʼélégance de la France dʼantan qui porte blazer bleu marine à…

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.
-->

« La construction et l'ouverture d'une école sont toujours des pas vers la liberté et la démocratie. »
André SAINT-GEORGES
Vice-président national de l'ANAPI
Ancien inspecteur de l'éducation nationale 

Elle est située à 12Kms au nord de Dien-Bien-Phu dans le village de Huoi-Loi.

Pour y accéder il a fallut construire également un pont et une route.

C’est le 17 mars 1999 à Nam Dinh, après un déjeuner officiel et le départ du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et celui de l’Ambassadeur de France à Hanoi, que le Maire de Dien Bien Phu fit savoir aux représentants de l’ANAPI qu'il souhaitait les recevoir à la Mairie entouré de tous les membres de son conseil municipal.

Peu après, le Maire de cette grande ville de 200 000 habitants, capitale administrative du Vietnam, invita Jack BONFILS à l'accompagner avec ses plus proches collaborateurs. Le groupe, trente minutes plus tard, parvint au pied d'une grande colline, puis suivit une piste pendant quarante minutes.

Les enfants de l'école de Huoi-Loi

Là, les voitures durent s'arrêter, la piste étant interrompue par un ravin au fond duquel coulait un torrent. Le groupe s'engagea sur un tronc d'arbre pour passer sur l'autre rive et parvenir au village de Huoi-Loi, où il fut reçu par le maire.

II fut expliqué aux représentants de l’ANAPI qu'en hiver l'eau du torrent montait de trois à quatre mètres, que les paysans devaient faire un grand détour pour se rendre aux marchés de Dien Bien Phu et qu'il n'existait aucune école.

Ce fut l'occasion d'un second appel aux adhérents de l'ANAPI, aux Anciens de la Légion et aux autres associations d'Anciens Combattants. C'est ainsi que furent construits l'école de Huoi-Loi, une route de cinq mètres de large et un pont. Elle fut inaugurée le 19 mars 2001.

Le torrent traversé sur un tronc d'arbre

 

Haut de page

  • J'aime