ANAPI
anapi
Dernières INFOS !

L’apsara du tigre est le témoignage, écri par l’un des protagonistes devenu adulte, de la captivité de deux enfants, jeunes Français détenus par le Vietminh et les Khmers Issaraks au Cambodge, en 1950-1951, en plein cœur de la guerre d’Indochine. À mi-chemin entre le récit autobiographique et le roman, c’est le témoignage émouvant d’un enfant dans la guerre, victime d’une idéologie dévastatrice et d’un système carcéral visant à l’anéantissement de l’individu. Mais il en ressort aussi un élan d’amour et une bouffée de nostalgie à l’égard de cette terre d’Indochine où l’auteur est né.

Ce témoignage d’un enfant broyé par la guerre demeure d’actualité partout où règne aujourd’hui la guerre. Car dans les conflits locaux qui se multiplient à travers notre planète, c’est souvent l’enfant qu’on assassine d’abord. Victime parfaite, parce que malléable à merci, on en fera un bon otage. Peu conscient du danger qui l’entoure, on en fera un soldat idéal. Et puis, s’il survit, il constatera l’infinie tristesse de la guerre à laquelle il ne se sera, en réalité, jamais habitué. Même s’il ne pourra jamais oublier, il lui faudra un jour réapprendre à vivre et à aimer.

L’ouvrage est préfacé par le général Yves de Sesmaisons, président d’honneur de l’Association nationale des anciens prisonniers internés déportés d’Indochine. Jeune lieutenant, blessé et fait prisonnier, il a été lui-même détenu à la même époque dans un camp au Tonkin.

L'APSARA DU TIGRE
332 pages

Editions Bénévent

B.P 4049
06301 Nice cedex 4

Formulaire d'adhésion