ANAPI
anapi

La création d’un livre qui raconterait l’histoire de  l’association depuis sa création, en 1985, jusqu’en  2003  fut décidée par le Conseil d’administration de  l’ANAPI  réuni à Toulouse le 13 mai 2003.

Ce livre fut rédigé par trente-huit membres de l’association pendant le second semestre 2003. Il est sorti des presses d’Atlante Editions fin mars 2004.

    Il se divise en six parties :

    - Première partie : les présidences nationales.

    Chacun des présidents nationaux encore vivant en  2003, les généraux de Sesmaisons, Bruneau et  Bonnetête, a raconté la vie de l’association telle qu’il a  pu l’organiser pendant ses années de présidence.

    Pierre Mariani, président fondateur, était décédé le 9 avril 2001. Mais Jack Bonfils, Roger Cornet, André Dubus, René Navarre, René Rabut et André Saint-Georges, qui étaient à ses côtés pendant les premières années de la vie de l’ANAPI, ont raconté l’histoire de cette première présidence.

    - Seconde partie : les activités ponctuelles.

    Trois ont été racontées :

    la conquête des droits des anciens prisonniers des Japonais, par le Général Bruneau
    la création de l’annuaire, par André Dubus
    les actions qui ont permis d’aboutir au vote de la loi 89-1013, par André Saint-Georges.
    - Troisième partie : les activités sectorielles permanentes externes.

    Deux grands récits présentent, dans cette partie, la participation des représentants de l’association aux travaux des deux commissions qui décidèrent du sort des anciens prisonniers :

    la commission chargée de donner un avis pour l’attribution du titre de prisonnier du Viet Minh,
    par René Rabut.
    la commission chargée de donner un avis pour l’attribution du titre de déporté ou d’interné par l’armée japonaise, par Marcel Bourgeois.
    Quatrième partie : les activités sectorielles permanentes internes

    Chacun des grands acteurs de l’association, qui ont assuré l’animation d’activités importantes, a raconté ce qu’il a fait dans le secteur dont il avait choisi la responsabilité.

    Huit récits se succèdent ainsi dans cette quatrième partie :

  •         l’action humaine et sociale, tout ce qui a été bâti en Indochine, par Jack Bonfils
  •         la communication au sein de l’association, par Roger Cornet
  •         la gestion financière, par Patrick Le Minor
  •         la mémoire historique, par André Saint-Georges
  •         le secours juridique, par Serge Fantinel
  •         le secours médical, par les médecins en chef Yves Michaud et Jean-Louis Rondy
  •         le secours aux veuves, par Claudine Roux
  •         les voyages en Indochine, par Denis Augustine.


    - La cinquième partie du livre de vie présente l’histoire de chacune des vingt-quatre délégations régionales, racontées par leurs présidents actuels.

    - Dans une sixième et dernière partie sont rassemblés les documents qui marquent ou ont marqué la vie de l’association, et qui se répartissent en cinq catégories :

  •         l’organigramme national au 1er janvier 2004
  •         les textes internes : les statuts et le règlement intérieur
  •         les textes législatifs : la loi 1013 et les trois textes d’application : décret, circulaire et arrêté
  •         les photos
  •         les plaquettes, au nombre de trois ; ce sont celles qui ont été envoyées ou remises à tous les parlementaires :


    -   la première, à l’initiative de Jack Bonfils
    -   la seconde, à l’initiative d’Eric Weinberger et d’André Saint-Georges
    -   la troisième, à l’initiative de René Navarre et du Général Bruneau.

 

    Lire le préambule du livre "ANAPI, notre histoire"
    Cet ouvrage est disponible auprès des
    Editions Atlante
    430 bureaux de la Colline
    92213 Saint Cloud - France

 

 Haut de page

Formulaire d'adhésion