ANAPI
anapi
Dernières INFOS !

Le commandant Jean Cornuault est décédé le 9 janvier 2016, à Phu Quoc (Vietnam), d'un arrêt cardiaque.

 

C’est un véritable héros et un grand serviteur qui nous a quittés. Officier de la Légion d’honneur, croix de guerre 1939-1945 (obtenue comme « SAS »), croix de guerre des T.O.E. (Indochine), croix de la valeur militaire (Algérie), 7 citations, médaille des évadés, 2 blessures de guerre‬, le commandant Cornuault s’était notamment illustré au Na-Khéo, durant la bataille de la RC4 (octobre 1950) comme chef de section au 1er BEP. Fait prisonnier à That Khé quelques jours plus tard, il avait subi 4 ans de captivité au camp n°1 (octobre 1950-septembre 1954). Il avait enchaîné avec la guerre d’Algérie‬ où il fut un ‪‎soldat‬ digne d’éloges.

 

En 1965, il quittait l’‪‎armée‬ pour commencer une carrière dans la ‪‎magistrature‬ durant laquelle il eut notamment à instruire deux affaires demeurées célèbres : celle du Tupolev qui s’est écrasé au Bourget en 1973 et celle de ‪‎Mesrine‬ en 1979.

 

D’un courage exceptionnel, loyal et d’une rectitude morale digne des Preux, généreux au-delà du raisonnable, Il demeure à jamais dans le cœur de ceux qui l’ont connu. Nos pensées et/ou nos prières accompagnent le deuil de sa chère épouse, "Mado".

 

Le commandant Cornuault avait récemment publié chez Indo-éditions, un ouvrage relatant sa passionnante existence : « Du sabre à la toge ».

 

Au revoir, Mon commandant...

Formulaire d'adhésion